mercredi 11 juin 2014

Poser nue, des moments d'exception (2)

Y a-t-il eu questionnement de ma part sur cette envie d’offrir ma nudité à d’autres artistes ?

Pas au niveau de ma nudité mais en regard de Jean-François en tout premier lieu. Une raison m’empêchait de pouvoir en parler ouvertement avec lui, celle de le froisser à l’idée que je ne me satisfasse plus uniquement de ses photos, alors que cela faisait 17 ans qu’il me photographiait plus souvent nue qu’habillée. Et que je le voyais toujours y prendre autant de plaisir qu’aux premiers jours !

Je me trompais ! L’idée lui a plu immédiatement car il trouvait que cela m’apporterait un plus dans ma vie, dans mon épanouissement personnel, dans ma soif de savoir. Il m’y encourageait même, disant que cela me plairait à coup sûr ! C’est lui qui s’est mis à la recherche d’un photographe et lorsqu’il l’a trouvé, il m’a montré ce que celui-ci faisait. Je m’y voyais déjà mais, …


L’autre questionnement était aussi de savoir comment se passait une telle séance car je ne connaissais pas le studio et rarement les séances en espace intérieur privé. Qui plus est, ce serait la première fois que je me retrouverais seule, nue, en présence d’un artiste chargé de « valoriser » ma nudité. Cela me rappelait la première fois que je m’étais présentée nue à Jean-François. Je ne l’oublierai jamais. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire