lundi 6 mars 2017

Saintes rencontres.

 Bonjour tout le monde,

Le temps n'est pas au beau fixe mais cela ne nous empêche pas de nous promener.

Une de nos passions est d'aller à la découverte du patrimoine religieux des régions que nous parcourrons.

Nous voici dans la région de Beaumont que nous vous avons déjà fait découvrir.

Dans cette jolie chapelle, voici la sculpture de la vierge.


Dans cette église qui date du XIIème siècle, d'autres belles choses à voir.


Dans ce petit village, deux potales et une chapelle attirent notre attention.

 La première potale est dédiée à Notre-Dame des Lumières.


 Jouxtant cette potale, la chapelle dédiée à la même sainte.

 Que voilà.


 Cette potale/niche se trouve dans le mur d'une maison d'un village avoisinant.

C'est intéressant de pouvoir recueillir en photographie tous ces témoins d'une foi passée et présente.

Belle journée à vous et à très bientôt.

vendredi 3 mars 2017

Clair de jour.

Bonjour tout le monde,

Lorsque la nature égaye le lever du jour.

Belle journée à vous.

mercredi 1 mars 2017

Lanzarote 2016 - 8

Bonjour tout le monde,

La fête continue mais cette fois, nous allons à la rencontre de cette dame qui fabrique des siflets pour les bergers à partir de roseaux.
Tout un art pour émettre un son !

Toujours le sourire local pour égayer votre journée !

Et ce chapeau typique de la région.

Mais que fait-il ce monsieur ?


 C'est de la farine mélangée avec d'autres ingrédients qu'il presse dans une peau.

 Voilà le résultat : du GOFIO.

 Et cette dame, elle fabrique des tapis de sol à la main.

Pendant que d'autres hommes se mesurent au bras de fer !
C'est la fête !

Oui Madame, c'est comme cela que l'on doit poser la langue pour émettre les sons locaux mais, ...

A suivre, .... car la fête n'est pas finie.

Belle journée à vous.

dimanche 26 février 2017

Buongiorno Venezia - 5

 Bonjour tout le monde,

Continuons notre promenade découverte à Venise.

Voilà, je suis arrivée sur la fameuse Place Saint-Marc.
Ouf, il fait très chaud mais heureusement, il y a très peu de monde.

Nous y sommes arrivés par le vaporetto de la ligne 1, la plus longue ligne de Venise.
A faire !


 On arrive à la place Saint-Marc pour l'île de San Georgio. Une vue incroyable !

Mais nous longeons l'île de San Georgio, sur laquelle nous reviendrons lors d'un prochain séjour.


Vous avez dit "vue incroyable".
S'il  vous plait !


 On y est !

Oui, les gondoles attendent mais, c'est pas pour nous. On préfère y aller à pied.

 Le voilà donc le fameux pont des soupirs !

Et le palais des doges.

Dans un prochain article, nous vous montrerons tout cela un photo.

Belle journée à vous.

vendredi 24 février 2017

Lanzarote 2016 - 7

Bonjour tout le monde,

Un peu de soleil dans la grisaille de notre région ?

Lanzarote, c'est aussi le folklore et la fête.
En 2016, nous avons pu participer à la journée des Canaries organisée sur la plage de Mancha Blanca.

Riche journée dont nous vous présentons la première partie.

Voici l'affiche qu'un aimable commerçant nous a offerte !

Qui dit floklore dit avant tout, costumes locaux. Voici, pour vous, les dames et leur chapeau de paille.

Qui dit folklore dit aussi chants !

Là, nous sommes servis car les groupes musicaux locaux vont défiler sur le podium durant toute la journée.

Avec le sourire en prime !


Et oui, les jeunes sont de la fête et en concentration maximale.

Ouf,  le regard !


Et oui, c'est diversifié mais toujours avec la bonne humeur locale.


N'est-elle pas belle notre amie ?

Et ce couple en tenue traditionnelle ?

A suivre parce qu'il y a aussi d'autres particularités locales !

Belle journée à vous.

mardi 21 février 2017

Tout est dans la nuance et le respect.

Bonjour tout le monde, 
Je réponds au commentaire laissé sur notre blog par Maxime : « bonjour donc si j'ai bien suivi je peux faire de la randonu à Lanzarote partout sauf en ville avec respect d'autrui. J'y serais le 1er mars 2017 »
Il faut tout d’abord rappeler que la nudité est légalement autorisée en Espagne. Mais, tout est relatif et doit être nuancé.
A Lanzarote, nous sommes dans les îles Canaries, qui appartiennent à l’Espagne. Mais, nous sommes dans une île dont la population est fortement croyante, pratiquante et catholique.
Il faut donc prendre ce fait en considération en tout premier lieu.
Ensuite, si la nudité est autorisée partout sur les plages (non fréquentées par les touristes), il faut prendre en compte la sensibilité locale. La plage d’un village n’est pas une plage se situant aux abords d’un village.
Pourquoi soulignons-nous « non fréquentées par les touristes » ? Parce que les touristes sont les premiers à s’offusquer ou à se moquer de notre nudité. L’exemple le plus typique est celui de la fameuse plage de Papagayo. Elle est soi-disant « naturiste » mais en réalité, il n’y a qu’une partie de cette plage, la plus éloignée, qui est fréquentée par les naturistes. Les autres sont fréquentées par les non-naturistes et, comme par hasard, c’est là que nous trouvons les restaurants, les bars de plage, …
De même, il faut oublier de pratiquer le naturisme sur les grandes plages bordant les grands hôtels ! Oubliez Costa Teguise, Playa del Carmen, Playa Honda, Playa Blanca, …
Par contre, si vous êtes discrets, la superbe plage de Famara accueille beaucoup de naturistes, peut-être à cause ou grâce à la présence de nombreux surfeurs et de son cadre très naturel.
Faites aussi attention au moment où vous fréquentez ces plages. Le dimanche, comme chez nous, la population locale prend possession des plages de l’île pour passer la journée en famille. Les plages calmes en semaine, ne le sont pas le dimanche.
D’autre part, nous l’avons déjà écrit : Annick et moi n’imposons jamais notre nudité aux autres, encore moins dans un pays d’accueil à la croyance forte. Il y a assez de place ailleurs pour ne pas importuner la population locale. Notre discrétion amène le respect de la population locale à notre égard car lorsque nous sommes nus sur une plage « isolée », les villageois nous respectent, nous saluent. Les policiers aussi.
Quant à la randonnue, il en est de même ! Lanzarote ne diffère pas des autres îles canariennes. Il y a suffisamment d’étendues sauvages, peu ou pas fréquentées, pour la pratiquer sans importuner qui que ce soit. Là aussi, la discrétion s’impose pour ne pas déranger la population locale. Si vous randonnez nu dans l’intérieur du pays, dans les campagnes, dans les sentiers volcaniques, vous ne rencontrerez pratiquement que des cultivateurs ou éleveurs. Ceux-ci sont souvent âgés et donc moins habitués à cette nudité librement pratiquée.
Tout est donc dans le discernement.
Le naturiste n’est pas un provocateur. Il cherche avant tout à vivre du bien-être que la nudité lui apporte. Lanzarote est une île merveilleuse possédant des endroits magnifiques pour vivre ses instants naturistes.
Lanzarote est aussi une île qui possède son village naturiste dont l’accès est ouvert à toutes et à tous. Il n’y a ni barrière, ni gardien, ni barbelé. Vous y entrez par une route normale comme vous entrez dans n’importe quel village de l’île. Vous y déambulez nu comme en maillot ou habillé.
Parce que la cohabitation s’appuie sur le mot respect mutuel et surtout sur un principe primordial, en Espagne, comme en Grèce ou aux Pays-Bas : le comportement !
En Espagne, donc à Lanzarote aussi, la nudité est autorisée légalement mais les comportements déviants ou provocateurs (tout est relatif) sont sanctionnés sévèrement. C’est ce que nous appelons la nudité naturiste passive et la nudité active.
Il appartient donc à tout naturiste d’adapter son comportement à l’environnement local et aux circonstances.

En n’oubliant jamais que la raison d’être première du naturisme, c’est le RESPECT, à commencer par celui à adopter à l’égard des non-naturistes.

Belle journée à vous.